Pourquoi l’ESSIC ?

Au Bénin, les options d’investissements dans les startups sont nettement plus limitées. Il n’existe aucune preuve de réseaux structurés de Business Angels, ni de fonds de capital-risque pour les startups qui veulent lever entre 10 000 et 250 000 USD. Une majorité de startups est financée sur fonds propres avec toutes les limitations que cela implique. Les incubateurs et/ou accélérateurs de startups se sont positionnés comme des acteurs clés du secteur. Leur proposition de valeur réside dans l’accompagnement des startups et à la préparation pour la levée de fonds.

Les problèmes liés à l’accès au financement des startups au Bénin sont bien documentés. Les PME, et notamment les startups, ont du mal à obtenir le financement nécessaire à la validation, au développement et à la montée en charge de leurs activités. En effet, leurs besoins en capitaux dépassent ceux offerts par la microfinance, mais elles ne réunissent pas les conditions pour obtenir des prêts conventionnels auprès des banques.

Dans les écosystèmes mieux structurés, ce type d’entreprises, en phase d’amorçage, est servi par des sources alternatives d’investissements, provenant notamment d’investisseurs providentiels ou « Business Angels», diverses subventions et des fonds de capital-risque.

Si la plupart des investisseurs continuent de percevoir les startups en phase d’amorçage comme peu attrayantes, même après un programme d’accélération, il est nécessaire de rapidement trouver des solutions plus pratiques et innovantes en matière d’investissement.

L’ESSIC (Early Stage Startups Investment Conference) vient comme une réponse immédiate et pratique aux besoins en financement des startups.

Les Objectifs

Gouvernement et entreprises locales

Gouvernement et entreprises locales

La conférence leur offrira une plateforme pour réfléchir et proposer des moyens concrets afin qu’ils deviennent des acteurs actifs dans le processus d’investissement des startups.

Entrepreneurs et particuliers fortunés

Entrepreneurs et particuliers fortunés

La conférence sera pour eux, l’occasion de discuter des moyens de structurer et de trouver des solutions qui favorisent l’émergence de l’investissement providentiel.

Investisseurs traditionnels

Investisseurs traditionnels

La conférence leur permettra d’explorer des moyens d’investir en-dessous de leurs seuils habituels par le biais de substituts afin d’influer sur l’écosystème du Bénin.

Les Organisateurs



Fondé en 2010, EtriLabs est le plus ancien innovation lab au Bénin et l’un des précurseurs de la révolution numérique en Afrique Francophone. Présent à Cotonou, à Parakou (Bénin) et à Dakar (Sénégal), EtriLabs s’est donné pour mission de créer un écosystème favorable à la co-création et à l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs au Bénin et en Afrique.

Son offre s’articule autour de 3 expertises clés: le développement d’écosystèmes d’innovation, le développement de solutions innovantes pour les entreprises, et l’accompagnement d’entreprises (incubation et accélération de startups inclus). EtriLabs est l’initiateur de l’ESSIC et a par ailleurs lancé en Janvier 2018, un fonds d’investissement pour les startups de son écosystème.

www.etrilabs.com


Née des réformes structurelles mise en place par le gouvernement, l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx), principal partenaire d’Etrilabs dans le cadre de la Early Stage Startup Investment Conference (ESSIC) est une structure d’Etat créée pour dynamiser les exportations et promouvoir la destination Bénin pour les Investissements.

Placée sous la tutelle de la Présidence de la République, l’APIEx est un outil intégré et rationnel pour la facilitation des opérations du commerce et de l’investissement. L’agence joue le rôle d’interface entre le secteur public et privé afin d’obtenir plus d’efficacité pour le développement des exportations et des investissements.

www.apiex.bj